819 564.2882

Une morsure très surette! (1 de 4)

Nous vous présentons un article sur la maladie de Lyme en quatre parties.  L'auteure, une jeune fille ayant reçu un diagnostic de la forme chronique de cette maladie, est en voie de guérison.  À travers son cheminement et son expérience elle vous propose une vulgarisation scientifique de cette infection encore trop méconnue au Québec.

 

Bonne lecture!

L'équipe de PRELEV

____________________________________________

 

 VULGARISATION SCIENTIFIQUE SUR LA MALADIE DE LYME - par Kalya Bourque

PARTIE 1 de 4

 

 

Vulgarisation scientifique maladie de LymePatientefemme, 16 ans, étudiante au secondaire, fatigue intense, douleur musculaire inflammation dans les articulations, migraines persistantes, perte de concentration. 

 

Diagnostic clinique : mononucléose.  

 

 

 

C’était moi il y a un peu plus d’un an et c’est à partir de ce moment que tout à dégénéré

 

 

Je souffrais depuis plusieurs années déjà de douleurs aux articulations et d’engourdissements dans les mollets. La mononucléose a été tellement intense que l’on en était à se demander si je ne souffrais pas d’une dépression, de fatigue chronique, d’arthrite juvénile, etc.  Un médecin a même suggéré que je vois un psychologue si les symptômes persistaient…  Nous avons évidemment cherché d’autres avenues.  Une consultation dans une clinique au Vermont a eu l’effet d’une bombe.  Le médecin m’annonce que j'étais atteinte de la forme chronique de la maladie de Lyme Boum! Outch!

 

Voyant qu’il y avait très peu d’information disponible et peu de solutions de traitement disponibles, je me suis intéressé à ce sujet. C’est après avoir accumulé beaucoup d’informations que j’ai décidé d’en faire mon projet d’expo-science de cette année J’allais partager mon expérience pour faire connaitre cette condition méconnue!

 

 

Questionnement

 

Pour quelles raisons cette maladie est-elle aussi difficile à diagnostiquer et à traiter?  

 

Dans un premier temps, c’est que l’incidence croissante de cette maladie est relativement nouvelle dans nos régions. La recherche est en cours et de nouvelles informations sont mises à jours continuellement ce qui, je l’espère, contribuera à un diagnostic plus facile et à des traitements plus efficaces

 

De plus, l’éventail de symptômes qui y sont liés est tellement grand et varié que le médecin a de la difficulté à poser un seul diagnostic puisqu'ils peuvent être associés à plusieurs maladies. C’est le cas, particulièrement sous la forme chronique.  Cette maladie est très difficile à épingler puisque les patients ne démontrent pas tous la même gamme de symptômes.  Par exemple, si je prend mes symptômes : douleurs aux genoux, aux hanches et engourdissements dans les jambes, migraines, fatigue importante, et que je les compare avec les symptômes d’une autre personne qui est atteinte dans mon entourage : vision trouble, étourdissements, perte de mémoire à court terme, démangeaisons à la nuque, nausées; On se rend compte que la différence entre les deux est énorme.  À priori, rien n’indique que nous soyons atteintes de la même maladie…  Mais en fait, c'est que nous avons une combinaison de co-infections différentes, donc des symptômes différents!

 

 

Historique

 

Régulièrement les chercheurs découvrent de nouvelles espèces, de nouvelles souches de bactéries, de nouveaux virus. Actuellement, des professionnels de la santé travaillent pour trouver des traitements pour combattre ces nouvelles bactéries ou virus qui affectent la santé humaine.  Cependant, il peut arriver que certaines soient beaucoup plus résistantes que d’autres. C’est le cas de la maladie de Lyme.  Elle a été diagnostiquée en 1975 pour la première fois et, après 40 ans, elle est encore très méconnud’une grande partie du corps médical et reste difficile à traiter. 

 

La maladie de Lyme est causée par une bactérie, la souche la plus commune étant Borrelia Burgdorferi, transmise ici par la morsure d’une tique à pattes noires contaminée C’est une maladie infectieuse qui est transmissible par le sang (selon le CDC, Center of disease control, USA) et possiblement transmissible de la mère au foetus (selon la société canadienne de la maladie de Lyme). Cette maladie est répandue mondialement et au Québec, les zones les plus à risque sont la Montérégie, l’Estrie et Montréal

 

Les tiques à pattes noires se retrouvent généralement dans les forêts, dans les herbes hautes, dans les zones boisées. Elles s’accrochent et piquent leur hôte, c’est le début d’un cycle parasitaire.  La tique peut contaminer l’être humain et l’être humain peut contaminer la tique. 

 

 

à suivre...

0
0
0
s2sdefault
powered by social2s

Coordonnées

Téléphone : 819 564-2882
Télécopie :  819 564-6577
Info@prelev.ca
Du lundi au jeudi de 6 h 30 à 13 h 30

Le vendredi de 6 h 30 à 11 h 30
* Sans rendez-vous tous les jours après 8:00

Adresse

Édifice Jean Coutu du Boulevard Bourque, arrondissement Rock-Forest.
4870, boul. Bourque, suite 3
Sherbrooke (Qc)
J1N 3S5